Voeux de l’Ambassadeur

Abou Dabi, le 22 décembre 2015

Madame, Monsieur,
Mes chers compatriotes,

L’année qui s’achève a vu la France frappée à plusieurs reprises par des attentats terroristes d’une ampleur et d’une violence sans précédent. Malgré la douleur, notre pays a su faire montre de la résilience, de la cohésion, du sang-froid et de la détermination nécessaires pour surmonter ces épreuves qui ont touché directement quelques membres de notre communauté. A ceux-là, je veux dire, en cette fin d’année, notre empathie et nos vœux de rétablissement.

Dans ces moments difficiles, chacun d’entre nous aura retenu, j’en suis sûr, l’extraordinaire élan de solidarité du monde entier à l’égard de notre pays et surtout de notre pays d’accueil, les Emirats arabes unis. Ses dirigeants, mais aussi voisins, collègues de travail, partenaires, inconnus rencontrés au hasard des parcours vous ont dit leur émotion, leur répulsion pour ces actes barbares et leur solidarité, vous rappelant qu’à leurs yeux, la France n’était pas un pays comme les autres. Qu’ils soient à nouveau remerciés de cet élan qui s’était déjà manifesté, nous ne l’avions pas oublié, en janvier dernier.

Cette solidarité se sera également manifestée à l’occasion de l’évènement mondial sans précèdent qu’aura été la COP21, à l’occasion duquel la France a accueilli près de 40 000 personnes sur le site du Bourget et ce, malgré des contraintes de sécurité drastiques. Les Emirats ont apporté leur soutien à la réussite de ce sommet en participant activement aux débats et en votant l’accord de Paris, faisant de cet évènement une réussite à mettre à l’actif de notre pays.

Ces marques d’amitié et de confiance témoignent s’il en était besoin de la qualité exceptionnelle de notre relation bilatérale qu’il convient néanmoins de toujours nourrir et renforcer.

C’est ce que nous ferons encore en 2016, une année nouvelle qui, à bien des égards, sera une année française aux Emirats.

Au niveau politique, des visites de haut niveau se profilent en ce tout début d’année avec, au-delà de la session du dialogue stratégique franco-émirien qui se tiendra début janvier, les visites du ministre des Affaires étrangères, M. Laurent Fabius et de la ministre de l’Ecologie, du Développement durable et de l’Energie, Mme Ségolène Royal dans le cadre du World Future Energy Summit. Le groupe aéronaval autour du porte-avions Charles de Gaulle, en mission dans le Golfe, témoignage de notre détermination à anéantir Daesh, fera également escale dans la capitale au premier trimestre de cette année.

En matière économique, sera lancée dans quelques semaines aux Emirats une grande campagne de promotion intitulée « Créative France ». Cette campagne, qui valorise l’ingéniosité et la créativité française, devrait s’afficher haut en couleur aux Emirats, qui, compte tenu de son potentiel, fait partie des dix pays sélectionnés pour promouvoir les atouts de notre pays. En parallèle, nous continuerons à travailler de manière soutenue afin que la France conforte la place qui doit être - et qui n’est pas encore - la sienne sur le marché émirien.

Mais c’est dans le domaine culturel que l’année s’annonce exceptionnelle pour la France aux Emirats avec l’inauguration, fin 2016, du Louvre Abou Dabi, premier musée universel depuis la création en 1872 du Metropolitan Museum de New York.

Plusieurs spectacles de premier plan seront organisés en étroite coopération avec les autorités émiriennes dans le cadre de la saison culturelle qui doit accompagner cet évènement d’une symbolique tout à fait particulière dans l’environnement régional que nous connaissons. Les détails de cette saison culturelle franco-émirienne seront prochainement dévoilés. Quel qu’en soit le cadre, notre culture continuera à rayonner tout au long de l’année aux Emirats à travers des spectacles et des évènements soulignant notre éclectisme.

Mes chers compatriotes,

Chacun sait que les évènements douloureux qui se sont produits en France cette année peuvent se reproduire n’importe où et n’importe quand. C’est aujourd’hui une réalité qu’il nous appartient de garder à l’esprit, sans céder à la crainte mais au contraire en affichant cette détermination et cette résilience propre à notre caractère national.

Les Emirats arabes unis sont aujourd’hui à bien des égards une exception régionale, par leur ouverture et les conditions qui nous y sont réservées y compris dans le domaine sécuritaire. Il convient à chacun d’entre nous d’en prendre conscience, de nous y comporter, comme nous en avons la réputation, de façon exemplaire et d’y porter haut nos couleurs.

Alors que l’année s’achève, permettez-moi de souhaiter à chacun de très joyeuses fêtes et de vous offrir, par ces mots, mes vœux très vifs de bonheur et de réussite pour l’année nouvelle.

Michel Miraillet
Ambassadeur de France aux Emirats arabes unis

publié le 10/01/2017

haut de la page