Visite du Président de la République aux E.A.U. (15 janvier 2008)

Voir les dossiers :

Déplacement de M. Nicolas Sarkozy et M. Bernard Kouchner au Moyen-Orient (13 au 15 janvier 2008) sur le site France Diplomatie

Galerie photo du déplacement et video de l’allocution du Président de la République devant la communauté française aux Emirats arabes unis sur le site internet de la Présidence.

Lire notamment :

L’allocution du Président de la République, M. Nicolas Sarkozy, devant le Conseil consultatif saoudien en français - en arabe (Riyad, 14 janvier 2008)

L’allocution du Président de la République devant la communauté française aux Emirats arabes unis en français (Abou Dabi, 15 janvier 2008)


JPEG - 88.5 ko
Accueil du Président de la République à son arrivée à Abou Dabi par Cheikh Khalifa bin Zayed, Président de la Fédération des E.A.U. et Emir d’Abou Dabi.
Pool MAEE -
P015430
JPEG - 83.8 ko
Entretiens entre le Président de la République et Cheikh Khalifa bin Zayed au palais présidentiel émirien.
Pool MAEE - P015431
JPEG - 82.4 ko
Cérémonie de signature d’accords par M. Bernard Kouchner, ministre des Affaires étrangères et européennes, et Cheikh Abdallah Bin Zayed Al Nahyan, ministre des Affaires étrangères des Emirats Arabes Unis (palais présidentiel, Abou Dabi)
Pool MAEE -
P015455
JPEG - 133.2 ko
Signature d’un accord de coopération par M. Hervé Morin, ministre de la Défense.
Photographie Service de Presse de l’Ambassade
JPEG - 91 ko
Accueil par Cheikh Mohamed Bin Zayed Al Nahyan, Prince héritier de l’Emirat d’Abou Dabi.
Photo : F. de La Mure - P015435
JPEG - 41.2 ko
Présentation de la maquette du District culturel de l’île de Saadiyat, avec les projets du Louvre, du musée Guggenheim, du "Performing Arts Centre" et du musée maritime. L’architecte du projet de Louvre-Abou Dabi, Jean Nouvel, commente ce dernier
Service photo Elysée - P. Segrette
JPEG - 36.8 ko
Rencontre avec la communauté française à l’Emirates Palace
Photographie agence WAM

Lire le texte de l’allocution du Président de la République

JPEG - 83.8 ko
M. Nicolas Sarkozy, Cheikh Mohammed bin Zayed, M. Xavier Darcos, M. Patrice Paoli et Cheikh Abdallah bin Zayed devant la maquette de l’Université de la Sorbonne-Abou Dabi.
Photographie de l’agence de presse WAM
JPEG - 51.5 ko
Pose de la première pierre du futur campus de l’Université de la Sorbonne-Abou Dabi sur l’île de Reem
Service photo Elysée - M. Klein
JPEG - 43.3 ko
Pose de la première pierre de l’extension du Lycée Louis Massignon par M. Xavier Darcos, ministre de l’Education
Photographie agence WAM

Voir d’autres photos sur le site du Lycée Louis Massignon


Coopération dans le domaine du nucléaire civil et des transports

Un accord de coopération nucléaire, paraphé par le chef de la diplomatie française Bernard Kouchner et son homologue des Emirats, Cheikh Abdallah bin Zayed Al Nahyan, prévoit la mise en place d’une commission mixte franco-émirienne de haut niveau pour "superviser" la coopération entre les deux pays en vue de "la production d’énergie nucléaire et du dessalement d’eau" de mer.

Le ministre émirien des Affaires étrangères a indiqué que l’accord avec la France "n’enfreint pas l’engagement des Emirats à coopérer avec les autres pays du Conseil de coopération du Golfe (CCG)" à développer un programme nucléaire régional, actuellement à l’étude.

[(Déclaration de la porte parole du ministère français des Affaires étrangères (31 janvier 2007)

(Pouvez-vous indiquer s’il y a un lien direct entre l’accord de coopération nucléaire récemment signé avec les Emirats arabes unis et le projet de réacteurs EPR présenté par un consortium dirigé par Areva dans ce pays ?)

’’L’accord de coopération pour le développement des utilisations pacifiques de l’énergie nucléaire qui a été signé à Abou Dhabi le 15 janvier dernier, après avoir été soumis à la Commission européenne conformément à nos obligations au titre d’Euratom, pose le cadre institutionnel d’une coopération entre la France et les Emirats dans le domaine de l’énergie électronucléaire.

Il permet des échanges techniques et des actions d’assistance afin de contribuer à la mise en place d’un cadre réglementaire et technique dans la perspective de la construction et de l’exploitation de réacteurs électronucléaires sur le territoire des Emirats arabes unis selon les meilleures pratiques internationales.

Cet accord de coopération inter-gouvernemental ouvre la voie à des négociations industrielles et commerciales ultérieures, s’agissant d’une part de la construction de réacteurs électronucléaires et d’autre part de leur exploitation. Toute décision en la matière relève des autorités émiriennes.’’

Par ailleurs le ministre des Affaires étrangères a signé un protocole d’accord avec Sultan Daeed Al Mansoori, ministre émirien du Développement du secteur gouvernemental portant sur le transport maritime, l’infrastructure des réseaux routiers, la sécurité routière, les voies ferrées et les services de transport.

Accord sur une présence de forces interarmées françaises

Un accord de coopération militaire a été signé par M. Hervé Morin, ministre de la Défense, et Cheykh Abdallah bin Zayed Al Nahyan, ministre émirien des Affaires étrangères.

En vertu de cet accord de présence de forces françaises sur le territoire des Emirats arabes unis, 400 à 500 représentants de ces forces seront présents aux E.A.U. C’est la première occurrence d’une telle présence militaire française dans le Golfe, face au détroit d’Ormuz par où transite 40% du pétrole mondial.

La mission première de cette représentation des forces françaises sera d’apporter "un soutien aux éléments français déployés dans la région et en particulier les forces navales qui s’y trouvent en permanence". Les navires de la marine nationale française font une trentaine d’escales par an dans les Emirats. L’armée de l’air y organise deux fois l’an un stage pour les pilotes de chasse français.
Pour sa part, l’armée de terre effectue 25 exercices annuels avec des échanges d’unités et d’officiers.

Déclarations de la porte parole du ministère français des Affaires étrangères (30 janvier 2008)

Q. : Est-ce que le projet d’une base militaire à Abou Dhabi a fait l’objet de discussions avec les Américains ? Que répondez-vous à M. Le Pen qui dénonce ’’une base française face à l’Iran’’ ?

R. : Il s’agit d’un accord bilatéral, négocié entre la France et les Emirats arabes unis, relatif à des facilités logistiques offertes à l’armée française. Cet accord s’inscrit dans le cadre de l’accord de défense signé par nos deux pays en janvier 1995.

Réponse du secrétaire d’Etat chargé des relations avec le Parlement, M. Roger Karoutchi, au nom du ministre de la Défense, M. Hervé Morin, à une question d’actualité à l’Assemblée nationale (Paris, 30 janvier 2008)

(...) Monsieur Cazeneuve, vous avez abordé deux éléments.
Tout d’abord, vous avez évoqué la création de la base à Abou Dhabi. Je voudrais simplement vous dire que cette base a été souhaitée par les Emirats (...)

M. Morin avait annoncé, en septembre, à Doha que la France formerait à partir de 2011 des officiers des armées de terre du Qatar et d’autres pays du Golfe, en ouvrant dans cet émirat la première branche à l’étranger de l’école militaire de Saint-Cyr.

Signature de protocoles d’accord dans les domaines de la propriété intellectuelle et de l’éducation

Un protocole sur la coopération en matière de propriété intellectuelle et de lutte contre les contrefaçons a été signé par Mme Christine Lagarde et son homologue émirienne, Cheikha Lubna Al Qasimi. Le document prévoit l’échange d’informations en matière de règlementations, celle d’experts et de techniciens, ainsi que la réalisation d’études et de projets conjoints.

M. Xavier Darcos, ministre de l’Education, a pour sa part signé un memorandum de coopération en matière d’éducation avec Mubarak Saeed Al Shamsi, directeur général de l’Education d’Abou Dabi.

En vertu de cet accord, le lycée Louis-le-Grand pourra prêtera son expertise en matière d’excellence scientifique : le caractère novateur de l’intervention du lycée Louis-le-Grand résidera dans sa mission d’expertise et d’ingénierie pour élaborer des programmes de mathématiques et de sciences physiques dans des classes équivalentes à celles de seconde, première et terminale.

Par ailleurs, M. Xavier a posé la première pierre de l’extension du Lycée Louis Massignon et il s’est également rendu au Lycée Théodore Monod pour visiter les nouveaux locaux de ce dernier.

Lancement d’un satellite

La société Arianespace a signé avec Abou Dabi un contrat de lancement d’un satellite de communication civile et militaire Thalès-EADS. L’opération est prévue en 2010.

)]

publié le 02/06/2008

haut de la page