Participation française au 12ème symposium international de la police de Dubaï

Deux représentants du ministère de l’Intérieur français ont participé à la 12ème édition du symposium international de la police de Dubaï consacré à l’intelligence artificielle. L’ouverture de l’événement, le 17 mars 2019, a eu lieu en présence de Mme Raja RABIA, Consule générale de France à Dubai

Le 17 mars 2019 à Dubaï, Mme Raja RABIA, Consule générale de France à Dubai, a participé, avec les plus hautes autorités du ministère de l’Intérieur et des polices des différents Émirats, à la cérémonie d’ouverture officielle d’un symposium international sur les meilleures pratiques policières.

PNG

Pour sa 12ème édition, ce séminaire de grande ampleur organisé par la police de Dubai (Dubaï Police) et parrainé par le prince héritier de Dubai, Cheikh Hamdan bin Mohammed AL MAKTOUM, avait choisi pour thématique centrale « l’intelligence artificielle au service de la police de demain », sujet emblématique, localement, pour la préparation du volet sécurité de l’Exposition Universelle de 2020.

Parmi les nombreux orateurs étrangers de haut niveau, figuraient deux représentants du ministère de l’Intérieur français :

- M. Régis PASSERIEUX, directeur du cycle supérieur d’intelligence artificielle du ministère de l’Intérieur. Lors de son intervention, il a décrit un environnement national propice à l’utilisation croissante de l’intelligence artificielle pour l’amélioration de la gouvernance et du fonctionnement du ministère de l’Intérieur et des forces de sécurité.
Régis PASSERIEUX a mis en avant les nombreuses innovations technologiques françaises tirant profit de l’IA dans le domaine de la sécurité intérieure.

- Le commissaire divisionnaire Fabrice COUFFY, représentant le STSI² (Service des Technologies et Systèmes d’Information de la Sécurité Intérieure). Ce dernier a illustré ses propos par une présentation ciblée des dispositifs de mobilité mis en œuvre pour améliorer la communication opérationnelle au sein des services de police, ainsi que du système de traitement de données de masse développé par la direction centrale de la police judiciaire en vue d’optimiser les temps d’enquête dans les dossiers les plus complexes.

JPEG

A l’issue du séminaire, les deux experts français ont pu s’entretenir avec Cheikh Saif bin Zayed AL NAHYAN, vice-premier ministre et ministre de l’Intérieur des Emirats Arabes Unis.

JPEG

publié le 26/03/2019

haut de la page