Le CNES signe un mémorandum d’entente avec l’UAESA (United Arab Emirates Space Agency)

Jean-Yves Le Gall, Président du CNES et Khalifa Mohammed Al Rumaithi, Président de l’UAESA (United Arab Emirates Space Agency) ont signé jeudi 9 avril à Abou Dabi un mémorandum d’entente portant sur la coopération en matière d’utilisation de l’espace extra-atmosphérique à des fins pacifiques.

JPEG

Cet accord témoigne de la volonté de la France et des Emirats Arabes Unis de coopérer au niveau institutionnel dans le domaine spatial et plus particulièrement dans les sciences de la Terre, les sciences de l’Univers et dans les télécommunications. L’accord a pour objet d’organiser les activités de coopération entre le CNES et l’UAESA, de faciliter les échanges de personnel pour établir des liens plus étroits entre les deux pays et de définir les termes et les conditions régissant ces activités.

Il permettra en outre d’élaborer et de mettre en oeuvre des projets conjoints, d’échanger des informations et des données entre les missions scientifiques du CNES et de l’UAESA, de mettre en place un support pour le segment sol de diverses missions ainsi que des activités éducatives et de sensibilisation du grand public. Il a aussi l’ambition de formaliser, en liaison avec l’EIAST (Emirates Institution for Advanced Science and Technology), situé à Dubaï, des travaux conjoints sur la sonde martienne des Emirats Arabes Unis, qui devrait être lancée en 2020.

A l’issue de cette rencontre, Jean-Yves Le Gall a déclaré : « Avec Khalifa Mohammed Al Rumaithi, nous sommes très satisfaits et particulièrement fiers du mémorandum d’entente que nous avons signé. La mise en place d’une coopération institutionnelle dans le domaine spatial avec les Emirats Arabes Unis, avait été de nombreuses fois évoquée, compte tenu du désir de nos deux pays de travailler davantage ensemble. C’est aujourd’hui chose faite avec la signature de cet accord, véritable feuille de route de notre coopération, qui confirme la vocation du CNES à être un partenaire majeur de l’UAESA dans son développement très impressionnant et jusque dans son formidable projet d’exploration martienne. »

publié le 10/11/2015

haut de la page