Lancement de GameLab à la Résidence de France [ar] [en]

Les studios Ubisoft Abu Dhabi et l’Ambassade de France aux Émirats arabes unis ont lancé "GameLab". Ce nouveau partenariat vise à organiser une compétition et une série d’ateliers pour initier des étudiants émiriens à la création de jeux vidéo

Ubisoft Abu Dhabi et l’Ambassade de France aux Émirats arabes unis ont annoncé, le 27 juin 2018, le lancement de GameLab, un projet visant à développer la coopération et le partage d’expertise entre la France et les Emirats arabes unis dans le secteur des industries créatives et à former de nouveaux talents dans les universités émiriennes aux différents métiers du jeu vidéo.

L’accord de coopération a été signé à la Résidence de France par SE Ludovic Pouille, Ambassadeur de France auprès des Émirats arabes unis et Yannick Theler, managing director du studio Ubisoft Abu Dhabi, en présence de représentants de l’industrie du jeu vidéo et de développeurs actifs aux Émirats arabes unis, ainsi que de représentants des milieux culturels et universitaires aux Émirats arabes unis.

GameLab : une nouvelle plateforme pour former les étudiants émiriens à la création de jeux vidéos

GameLab consiste en l’organisation d’une compétition interuniversitaire qui engagera une équipe d’étudiants par université. Chaque équipe sera mise au défi de développer un concept de jeu vidéo. Tout au long de l’année universitaire, une série d’ateliers seront organisés au sein des studios d’Ubisoft à Abou Dhabi. Les étudiants émiriens bénéficieront du mentorat de développeurs d’Ubisoft. Ces ateliers permettront aux étudiants de développer leur concept de jeu, en renforçant leur compétences de création graphique et artistique, jusqu’à présenter leur produit final à la fin de l’année, lors d’un « Game pitch ».

Les ateliers prévus dans le cadre de GameLab s’étendront tout au long de l’année académique. La première séance consistera à libérer la créativité des étudiants et à faire naître de nouvelles idées. Les étudiants seront ensuite sensibilisés aux enjeux de propriété intellectuelle et de copyright, en lien avec l’Institut national de la propriété intellectuelle. Ils bénéficieront également d’un atelier consacré à l’art graphique, en bénéficiant de l’expertise de spécialistes français du secteur. A la fin de l’année universitaire, les participants seront appelés à présenter leurs projets. Les lauréats du concours seront récompensés par l’opportunité d’un stage au sein des studios d’Ubisoft à Abou Dhabi.

PNG

Se félicitant de ce nouveau partenariat, Son Excellence Ludovic Pouille, Ambassadeur de France auprès de l’État des Émirats arabes unis, a déclaré : «  Je suis très heureux de signer cet accord avec Yannick Theler, vingt jours après ma visite aux studios d’Ubisoft à Abou Dhabi, au sein de Twofour54. Dans le cadre du Dialogue culturel franco-émirien 2018-2019, notre objectif est de renforcer la coopération culturelle et éducative avec les Émirats arabes unis, en donnant la priorité à la jeunesse. Le projet GameLab que nous lançons est un projet innovant, transversal et réunissant plusieurs acteurs : Ubisoft, une entreprise française mondialement reconnue dans le secteur des jeux vidéo et solidement implantée aux Emirats arabes unis, le service culturel de l’Ambassade qui apporte un appui institutionnel et technique, et bien sûr, les jeunes et futurs développeurs de France et des Emirats arabes unis qui vont participer.
L’organisation d’une compétition encourage chacun à donner le meilleur de soi-même et permet de faire émerger des talents, consolidant ainsi l’émergence d’un écosystème du jeu vidéo dans la région. Les industries culturelles et créatives représentent aussi un enjeu de coopération économique entre la France et les Émirats arabes unis, à l’heure où nos deux pays font le pari de l’intelligence artificielle. »

En co-signant l’accord, Yannick Theler, managing director du studio Ubisoft Abu Dhabi a déclaré : « Ubisoft se réjouit de cette entente qui permettra de présenter le potentiel techno-créatif de l’industrie du jeu vidéo et les nombreuses opportunités de carrière dans ce domaine. A travers son réseau international de studios sur tous les continents, Ubisoft collabore avec plusieurs universités pour s’assurer que les talents de demain ont une bonne connaissance des exigences de l’industrie. Des partenariats comme GameLab constituent un levier capital pour développer et consolider l’écosystème local du jeu vidéo. »

Les industries culturelles et créatives : un dossier lequel le gouvernement est particulièrement actif

Le gouvernement français est particulièrement actif dans le soutien aux industries culturelles et créatives, dont le jeu vidéo fait partie. Dans une récente interview, la ministre française de la Culture, Madame Françoise Nyssen avait déclaré que le jeu vidéo était « un art comme les autres » : « Cela fait partie de la culture et nous y sommes très attachés. En France, il s’agit d’un secteur très actif et très créatif. Beaucoup de gens travaillent dans le secteur du jeu vidéo : des inventeurs, des concepteurs, des ingénieurs. Nous allons les soutenir. »

Téléchargez le communiqué de presse commun publié à l’occasion :

PDF - 191.8 ko
(PDF - 191.8 ko)

publié le 01/07/2018

haut de la page