Chiens détecteurs de virus : la recherche française récompensée par les Emirats arabes unis

Le Professeur Dominique GRANDJEAN s’est vu récompensé par les Emirats arabes unis pour ses recherches en matière de dépistage précoces de maladies graves, telles que le cancer, et l’adaptation de ce protocole à la détection de la Covid 19

Le 28 juillet 2020, le Professeur Dominique GRANDJEAN , chercheur à l’Ecole Nationale Vétérinaire de Maison-Alfort, directeur de l’Unité de Médecine et de l’Elevage et du Sport (UMES) et Colonel vétérinaire de la Brigade des Sapeurs-Pompiers de Paris, s’est vu remettre la « Médaille du service communautaire » (« Community Service Medal ») par le ministre de l’intérieur émirien, Cheikh Saif BIN ZAYED AL NAHYAN.

JPEG

Cette distinction vient récompenser les recherches du professeur Grandjean en matière de dépistage précoce par des chiens de maladies graves, telles que le cancer, et l’adaptation de ce protocole à la détection de la Covid 19.

Rappelons qu’à l’occasion d’échanges organisés par le ministère de l’Intérieur émirien et le Service de Sécurité Intérieure de l’Ambassade de France, le Professeur Grandjean a pu partager son protocole avec les autorités émiriennes qui ont immédiatement montré un vif intérêt pour ses recherches. Début juillet, elles annonçaient avoir achevé la formation d’une équipe cynotechnique, assurant que les chiens étaient en mesure de détecter la Covid-19 avec un taux de précision supérieur à 90%.


Un bel exemple de coopération franco-émirienne dans la lutte contre la Covid 19.

Pour en savoir plus

Rendez-vous sur le site de l’Ecole vétérinaire de Maisons-Alfort

publié le 06/08/2020

haut de la page