Brune Poirson : « La France et les Emirats arabes unis doivent travailler ensemble à une réponse globale au changement climatique » [ar] [en]

Communiqué de presse

Abou Dabi, 30 juin 2019 – La Secrétaire d’Etat auprès du ministre d’État, ministre de la Transition écologique, Mme Brune Poirson, s’est rendu aux Emirats arabes unis dimanche 30 juin 2019 à l’occasion de la réunion d’Abou Dabi sur le climat, Conférence préparatoire aux Sommet des Nations Unies sur le climat.

La France, qui préside actuellement le G7, a fait de la lutte contre le changement climatique l’une de ses principales priorités diplomatiques, en impliquant la communauté internationale afin d’assurer que l’objectif de l’Accord de Paris signé en décembre 2015 - limiter l’augmentation de la température à 2°C - est maintenu.

En marge de cet événement multilatéral qui se tient à Abou Dabi, Mme Poirson a rencontré S.E. Dr. Thani Al Zeyoudi, Ministre émirien du changement climatique et de l’Environnement. Les deux ministres ont échangé de manière approfondie sur les défis et les opportunités du changement climatique. Ils ont également exploré les moyens de renforcer le partenariat franco-émirien déjà fort dans un certain nombre de domaines tels que les énergies renouvelables, la gestion des déchets, la protection de la biodiversité et le développement de la finance verte.

JPEG

Brune Poirson a également rencontré des dirigeants du secteur financier, soulignant le rôle essentiel des entreprises, des banques et des fonds souverains dans l’accélération de la transition mondiale vers une économie bas-carbone. L’Autorité d’investissement d’Abou Dabi (Abu Dhabi Investment Authority, ADIA) fait partie de la coalition des fonds souverains lancée à Paris en décembre 2017 lors du « One Planet Summit » à Paris, une initiative dirigée par le président Emmanuel Macron.

Au cours de sa visite, Brune Poirson a fait la déclaration suivante : " Je suis heureuse d’être aux Émirats arabes unis pour participer à la réunion d’Abou Dhabi sur le climat. Parce que le changement climatique nous concerne tous, quelles que soient nos frontières et notre citoyenneté, la réponse doit être globale : c’est pourquoi le leadership des Nations Unies est essentiel et je salue l’engagement personnel du Secrétaire général dans cette lutte. La France est depuis longtemps à l’avant-garde de cette mobilisation et nous n’abandonnerons jamais."

La ministre française a salué les projets axés sur la durabilité développés aux Émirats arabes unis avec la participation d’entités françaises telles que le parc solaire Mohammed bin Rashid Al Maktoum. Elle a rappelé que l’ambition écologique de la France serait également reflétée dans le pavillon de la France d’Expo 2020 à Dubai, conçu pour être réutilisable et alimenté par des énergies renouvelables. Elle a remercié les Émirats arabes unis d’avoir rejoint l’Observatoire Spatial du climat, une initiative du Centre national d’études spatiales français (CNES) visant à mesurer l’impact du changement climatique

publié le 03/07/2019

haut de la page